C’est l’une des priorités des États comme des entreprises : garantir la sécurité informatique. Les cyberattaques se multiplient contre les gouvernements, contre les entreprises, au point que de nombreux pays dont la France ou la Pologne, développent en ce moment des départements militaires chargés de la cyberdéfense. Dans une sorte d’annuaire du piratage informatique, les entreprises Thales et Verint nous apprennent, cette semaine, que les principaux responsables de cyberattaques sont d’origine étatique ou soutenus par un État. Dans quelle mesure peut-on identifier les auteurs de ce type d’attaques ? Quelles sont leurs cibles ? Et comment se protéger des cyberattaques ?

Avec :- Fabrice Epelboin, enseignant à Sciences Po, spécialiste de la géopolitique du cyberespace- Olivier Kempf, directeur du Cabinet stratégique La Vigie et chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique.